Les bêtes à plumes

Des volailles élevées en plein air et en bio…

…les bêtes à plumes en direct ici !

Nous avons choisi d’élever des volailles car il s’agit d’un élevage que nous connaissions déjà. Il nécessite peu de matériel et est efficace en terme énergétique. De plus, la diversité des espèces permet de varier les menus.

David présente cet élevage dans l’émission « Made in Haute-Loire » sur RCF : la-table-de-vailhac-auberge-paysanne-les-volailles

L’oie est intéressante au niveau historique car elle constituait une viande facile à obtenir : le pâturage d’herbe sur les couderts (pâturages collectifs) et un peu de céréales suffisaient. Elle était très répandue dans les campagnes européennes même si elle est moins connue que le porc : des débuts de sa domestication quelques millénaires avant notre ère jusqu’à la moitié du XXème siècle. Sa cuisine offre un très large panel, bien au-delà de la traditionnelle oie rôtie de Noël ou de l’oie grasse.

Quant au canard, bien que plus connu pour son foie gras (aussi !), il a la caractéristique d’être un animal calme, qui nécessite moins de travail et qui grossit plus vite que l’oie.

Enfin, l’inévitable poulet, plus classique, mais on ne se lasse pas d’un bon poulet fermier rôti dont la viande ne tombe pas en lambeaux à la cuisson ! Le « cou nu du Forez » est une espèce qui ne vient pas de très loin, rustique et est facile à plumer…

L’atelier de poules pondeuses nous permettra de vous vendre ponctuellement des œufs fermiers bio… obtenus dans le respect du bien-être animal ! Progressivement, nous renouvelons nos poules pondeuses par des couvées naturelles à la ferme : nous avons ainsi la joie de voir naître les poussins. Les enfants pourront aussi les admirer en cours d’apprentissage de la recherche de nourriture avec leur mère !

Des œufs sont en vente à la ferme : 2 € les 6 ou 4 € les 12

Appelez-nous avant de venir les chercher : 04 71 74 02 38

Nous avons choisi de loger nos animaux dans des technigîtes conçus et fabriqués en Haute-Loire ! La société Plein Air Concept a ainsi prévu des cabanes rondes dans lesquelles les animaux se plaisent bien…

Les prédateurs sont nombreux : renards, martres, rapaces (buses, busard St Martin, corneilles)… Suite à de nombreuses pertes en 2016, nous avons mis en place diverses stratèges pour défendre nos animaux : ânesses contre les renards et les rapaces, des leurres (aigles en bois) contre les rapaces, fils électrifiés autour des parcs contre les renards et martres. La présence des agneaux avec les poulets nous a semblé aussi efficace contre les rapaces. Nous sommes ainsi passés de 20 % de perte en 2016 à moins de 5% en 2018 : ouf !