Les buttes de culture permanente

Les buttes de culture permanente constituent un des éléments de la permaculture.

Le principe est de créer des zones de culture sur lesquelles on ne marchera pas, la terre n’y sera pas retournée. Le but est de favoriser le développement de la microfaune et de la microflore du sol afin d’obtenir un travail « biologique » du sol.

Plus simplement, nous faisons en sorte que les vers de terre aèrent le sol à notre place !

Nous obtenons ainsi un sol équilibré qui sera alimenté par les restes des cultures (fanes des carottes, racines des salades…) et des copeaux de bois (BRF*) qui composteront sur place. Pour cela, un premier désherbage et décompactage du sol sont nécessaires.

Les buttes formées plus ou moins hautes suivant la friabilité du sol rendra les travaux de désherbage, semis et récolte à venir plus aisés : le sol sera moins bas !

* BRF : Bois raméal fragmenté L’utilisation de ces copeaux de bois sélectionnés (bois de feuillus en sève broyé) alimente naturellement le sol en recréant un écosystème similaire à la litière forestière.

La permaculture consiste également à jouer sur les associations de plantes (légumes, fruits, petits fruits…) et la complémentarité avec d’autres ateliers comme les volailles. Par exemple, les poules pondeuses parcourront le champ de pommes de terre une année sur deux : les poules fumeront la terre et la culture de pomme de terre permettra d’assainir le parcours des poules !

Afin de faciliter la culture en butte sous une serre, nous avons décidé d’essayer les tuiles plates pour retenir la terre et le BRF qui avait tendance à finir dans les allées ! La tuile présente l’avantage d’être de récupération et de ne pas prendre de place, contrairement à des pierres.  Elles ne pourrissent pas comme le bois au contact de la terre.

Résultats attendus en plus de retenir la terre et le BRF : faciliter l’entretien des allées, savoir où se cachent les limaces, réserve de chaleur… A suivre !